Recherche

 

Les rendez-vous de la Présidente ! (cliquez ici)

Les rencontres en bref et en image (cliquez ici)


La nouvelle Présidente Pôle femmes

 

 

« Le 18 Décembre 2014

le groupe des femmes chefs d’entreprise m’a désignée comme la Représentante du Pôle Femmes.

Dans l’attente et le plaisir de vous rencontrer prochainement,

Marielle et moi vous souhaitons une excellente année 2015. »

Ginette PATISSIER

 

Jeudi 18 décembre, une trentaine de femmes chefs d’entreprises de la Cgpme venues de toute la Saône et Loire se sont rassemblées pour leur réunion de fin d’année chez une de leurs adhérentes, comme cela se passe régulièrement en cours d’année. C’était au tour de Sandrine Devlieger, la créatrice et dirigeante de la société « Les épices du Monde » à Saint Martin du Tartre de recevoir ses collègues.

Le superbe et tout nouveau bâtiment de 600 m² inauguré le week-end dernier au Pont Baudras a tenu toutes ses promesses. Rien de mieux pour accueillir ce groupe convivial où la Présidente du Pôle Femmes : Marielle Teyre-Kirat avait concocté autour des épices un menu festif.

Au programme : cours de cuisine et dégustations de préparation à base d’épices bien sûr mais aussi de Whiskies irlandais, assurées par 2 autres membres du réseau : Mylène Bailly, la toute jeune dirigeante de : « Confidences en cuisine » à Chalon et Nadine Gaucher, la dirigeante de « Around Celtic Corner » aux Baudots. Et puisque les femmes ont tous les talents, 2 d’entre elles présentaient et ont dédicacé leurs derniers livres.

L’ambiance était au sourire, à la créativité et à l’admiration face à cette superbe et exigeante Aventure de l’Entreprise au Féminin, empreinte de Passion. Une superbe énergie et un esprit d’ouverture pétri de valeurs humaines ont fait oublier l’espace d’une soirée toute l’exigence au quotidien que représente ce challenge.

             Passion largement au rendez-vous et illustrée encore par une nouvelle recrue : Corinne Jourdain qui vient de reprendre les « La Manufacture de Digoin » et relance la production avec elle aussi un objectif précis et un projet d’envergure ouvert sur l’international : la sauvegarde d’un Patrimoine artisanal de renom.

Au travers des métiers de ces femmes, tous les secteurs d’activité étaient représentés : Industrie, Commerce, Service et Artisanat. Le renouvellement à la Tête au Pôle Femmes était aussi à l’ordre du jour et Ginette Patissier, dirigeante de l’entreprise C.C.E (Capital Culturel Européen) de Charnay les Macon succède à Marielle Teyre Kirat (Aqualogis).

Une belle unité et un esprit chaleureux sont la marque de Fabrique de ce groupe qui s’étoffe régulièrement depuis sa création en 2008 et accueillent avec grand plaisir toutes celles qui le souhaitent. Elles se sont séparées pleines de souhaits positifs et de quelques jours de relâches consacrés à leurs familles pour cette fin d’année.

 

 


La dynamique féminine

Femmes avant tout mais meneuses dans l’âme, elles doivent faire face aux difficultés de l’harmonisation de la vie familiale avec la vie professionnelle, ce qui leur confère très probablement une capacité d’organisation bien supérieure à la moyenne des hommes … !

Le fond du problème est plutôt sociologique et historique, la racine du mal restant toujours les mentalités, et génère tous les autres. D’une manière générale, les femmes abordent l’entrepreneuriat et sa gestion de manière différente, dernière influence du rôle attribué au sein de la famille. Moins directives, plus tolérantes, elles trouvent leur place dans un contexte où la tendance est à un management basé davantage sur les relations humaines, les échanges plutôt que sur les rapports de force.

L’innovation est souvent leur force, les nouveaux secteurs d’activité sont leur domaine de prédilection. De plus, elles créent en majorité des PME, qui ont un rôle économique et social de plus en plus important car ils représentent la principale source des nouveaux emplois.

Aussi pour nombre d’économistes, l’entrepreneuriat des femmes représente une des forces émergentes qui pourrait devenir de tout premier plan dans les années à venir, si on continue à en favoriser l’essor. Il représente un potentiel majeur dans le phénomène de la croissance économique.

L’entrepreneuriat à venir ouvre ses portes à une logique du savoir où de fortes capacités intellectuelles sont demandées. Les femmes qui, de manière générale réussissent mieux dans leurs études, sont donc mieux placées pour répondre à une telle demande.

C’est pourquoi nous répondons présent, et l’existence d’un « pool féminin » a tout son sens au sein d’une Organisation interprofessionnelle telle que la nôtre.


 


C’était le jeudi 14 février 2008, jour symbolique si il en est,
qu’a été officialisé cette "branche"
représentative des chefs d’entreprise en Saône & Loire.



Contact :


Ginette Patissier

Tél : 06.10.342.835

CGPME-71 : polefemmes@cgpme71.fr

ou grâce au formulaire (lien direct)

 

Les rendez-vous de la Présidente ! (cliquez ici)

Les rencontres en bref et en image (cliquez ici)

Création de site internet: Cianeo